Des idées plein la tête

mardi 14 juin 2016

Portes ouvertes #3 Epopée d'une cuisine

Alors nous y voilà, cette fois je rentre sans détour dans le sujet, l'avant, le pendant, l'après et le maintenant de notre cuisine dans le Sud.

Commençons par ce qu'il en était quand nous avons visité la maison. Au bout à droite, une porte menait vers le garage, aujourd'hui un salon télé, juste à côté la porte d'une douche/wc, aujoud'hui il y a toujours un wc mais sa porte n'ouvre pas sur la cuisine elle est dissimulée derrière un placard. Les deux portes sur le mur droit n'existent plus puisque tout le mur a été abattu et la seule porte actuelle est positionnée différemment. La partie du fond après l'arcade servait de coin bureau.

Si on regarde la photo du bas on tourne le dos à la photo du haut, toute la cloison à gauche a disparu. La porte donnait vers le hall d'entrée qui n'était qu'un lieu de passage et qui est devenu notre salle à manger.

avant

Notre cuisine vient de chez le grand suédois, parce-que nous étions sur place en Belgique pour les differents r-v de commande mais aussi, et surtout, parce-que c'était plus avantageux nous l'avons achetée près de chez nous et nous l'avons transportée en camionnette de location (voir ce billet) Nous avions vraiment l'impression de partir à l'aventure. La maison était toujours en travaux, à l'étage les carreleurs travaillaient pendant qu'en bas les électriciens terminaient l'installation. Nous n'avions de l'eau courante que dans le lave mains du wc, dormions sur des matelas et il n'y avait pas encore d'escalier. Mais nous étions hyper motivés parce-qu'une semaine plus tard une équipe de "volontaires" venaient nous aider et nous avions vraiment besoin d'un peu plus de commodités pour les accueillir ;-)

voyage

Nous sommes restés 3 jours et nous avons fait le plus possible, monter une grande partie des meubles, peindre l'escalier et ensuite le placer sans compter quelques obligations boulot pour mon homme. Quand j'y repense, je suis contente que ça soit derrière nous mais nous avions des délais tellement courts que nous ne nous posions pas trop de questions.

avant le voyage3

Quand nous sommes arrivés fin août nous en étions là, le plafond était peint d'une couche de primaire et les meubles tous montés. Il nous manquait encore un lave-vaisselle et une hotte. Nous n'avions pas encore construit la cloison basse qui devait séparer l'espace cuisine de l'espace bureau/vestiaire à la hauteur des caisses sur la photo.
IMG_3180
En étant sur place, même s'il restait beaucoup de travaux de finitions, c'était quand même plus simple.
C'était une petite victoire, le jour où nous avons suspendu cette étagère trouvée des mois avant lors d'un voyage de prospection pour des sols. J'avais tellement de choses "importantes" à choisir pour cette maison qu'acheter cette petite chose futile m'avait donner l'énergie de continuer bien que je ne savais pas du tout ce que j'allais en faire. Elle est pourtant parfaite, j'y accroche mon tablier, mes torchons etc

IMG_3632
Accrocher quelque chose sur un mur ça voulait surtout dire que ce mur venait d'être peint et que ça n'était plus à faire.

Une chose dont je rêvais pour cette cuisine c'était d'une verrière atelier. Nous avions notre muret de séparation tout prêt pour en accueillir une le jour où des travaux plus décisifs seraient terminés. Puis un jour en allant chez Ikea (un peu ma deuxième maison à l'époque) j'ai vu qu'ils en avaient fabriquée une en bois dans leur show-room. 50 € de tasseaux de bois et un peu de peinture noire plus tard, nous avions notre fausse verrière. D'autant plus pratique qu'il n'y a pas de verre à laver ;-) Dans notre cas ils ne seraient pas vraiment utiles puisque c'est surtout visuellement que nous voulions une séparation. Et je vous assure que plusieurs personnes ne connaissant pas l'histoire nous ont complimenté pour notre belle verrière!

IMG_5120

Du coup, cette argent n'ayant pas été dépensé, j'ai eu plus de facilité à faire passer mon deuxième souhait: des zelliges Agnès Emery pour la crédence ;-) Si nous aimons le résultat, nous avons moins aimé le contact avec le fournisseur. Pour faire court, nous n'avons pas eu la couleur choisie au départ parce-qu'on nous a peu berné sur les délais. Ceux finalement posés sont plus foncés mais ça tranche finalement plutôt bien avec tout le blanc.

zelliges1
Pour finir, je me suis vite rendue compte que j'avais besoin d'une table de travail pour préparer les pizzas, les pâtes à tarte et poser un tas de choses aussi. Je n'avais pas envie d'aller encore chez Ikea et finalement j'ai utilisé une table qui était avant chez ma grand-mère. 
Nous avons remplacé le plateau gondolé par un séjour dans une grange et je l'ai recouvert d'une toile cirée Kitsh Kitchen agrafée sur tout le tour inférieur. Le piétement étant traversant, j'y ai juste posé une planche coupée sur mesure qui est parfaite pour y ranger les paniers destinés à aller au marché ainsi que des plateaux.

IMG_5124IMG_5125

Dans la mesure du possible, j'aime les cuisines sans meubles hauts et avec des colonnes de meubles encastrées et non collées au plan de travail. J'ai résussi à le fare ici en casant le frigo, des placards de rangements et un m-o dans un seul bloc en partie sous l'escalier. Par contre je n'avais pas la même profondeur partout mais comme tout est encastré ça ne se voit pas ;-)IMG_5128
Il reste une couche de blanc à mettre sur une partie du plafond, on pourra alors fixer les spots déjà achetés. Ces plafonds sont en partie la cause de cette grosse tendinite pas encore tout à fait oubliée et qui m'empêche encore de terminer le boulot. C'est mon homme qui a finalement peint la partie blanche au-dessus de la crédence, lui qui n'a jamais été le peintre de la maison mais plutôt l'électricien. Il a pu ainsi poser l'élément final, ces appliques noires en porcelaine Zangra.IMG_0401

Et voilà, on a fait le tour, reste le plaisir de cuisiner et surtout de manger.

Posté par tulipette à 08:35 AM - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

dimanche 12 juin 2016

En mode lâcher prise

Juin est déjà bien entamé, la graine des vacances a bien germé dans la tête des enfants. Il faut dire qu'avec une fin d'année aussi cool ce n'est pas difficile de lâcher prise et de se sentir déjà en congé d'autant plus quand le soleil brille comme ici. 

IMG_0395
vide grenier de Bonnieux ce matin

Si vous me suivez depuis longtemps, vous devez savoir que je suis particulièrement soulagée quand arrive la fin de la laborieuse période des examens qui fait qu'en tant que maman on souffre autant que si on les passait nous même. Je sais qu'il y a des chanceuses qui ont des enfants ultra autonomes pour les études mais comme ça n'est pas mon cas, c'est à chaque fois pénible.

Sauf que cette année en France, il n'y a pas l'ombre d'un examen à l'horizon. Ce n'est pas spécifique à l'école de mes enfants, non c'est comme ça partout. Si j'y gagne en zenitude, je dois dire que je suis plutôt sceptique d'un point de vue formatif. Pour les plus jeunes en élémentaire, le rythme scolaire ne change pas vraiment mais au collège on sent vraiment que ça part dans tous les sens pour rester polie. Les conseils de classe sont presque terminés, plus aucun enjeu en vue, les manuels doivent être rendu vendredi et bien que la responsable du collège m'ait confirmé que les cours continuaient, force est de constater que les classes se vident de jour en jour.

Alors pour mon fils qui a déjà de gros problèmes avec la discipline, c'est une formidable tentation d'aller faire le pitre dans ces cours à public réduit...  
C'est donc un comble, mais je souhaiterais tout d'un coup une bonne session d'examens, parce-que pour ça je sais qu'il aurait fait l'effort et qu'en plus ça lui aurait donné l'occasion de remonter sa moyenne. Ça je le sais parce-que c'est mon fils et que je suis sa mère et que les examens m'ont sauvées d'un échec plus d'une fois ;-) Il a un cours où il a une seule note sur tout le dernier trismestre, une seule mauvaise note qui résume 2 mois et demi de cours, je trouve ça aberrant!

Et quand bien même les examens auraient été à motié réussis, réviser n'est pas du temps perdu. On en retient toujours quelque chose et ça prépare à l'étude pour plus tard. Je préfère ne pas encore penser au moment où nous reviendrons en Belgique et où il se prendra ces cessions en plein dans les dents #çavafairemal 

Drôle de w-e, l'homme est parti en séminaire depuis hier, je suis seule avec les enfants et je voulais prendre un peu de temps pour vous montrer notre cuisine avant/après et puis le sujet de la fin de l'année est arrivé sans crier gare alors je pense que je vais le reporter à plus tard. D'ailleurs elle vient d'où cette expression? Si vous voulez le savoir cliquez ici

Bref une première année scolaire se termine depuis notre expatriation. Nous avons rencontré quelques embûches mais globalement ça se passe plutôt bien. Nous sommes depuis quelques mois confrontés au tourbillon de l'adolescence avec notre aîné qui a à peine 12 ans et demi. Je ne peux pas dire si ça aurait été différent si nous étions restés en Belgique, si il avait été dans l'école que nous avions choisie pour après la sixième primaire avec une partie de ses copains d'enfance. Au fond de moi je pense que non. Mais je peux dire que changer de pays est plus facile à gérer que dialoguer avec un ado.

Je ne sais pas combien de temps nous resterons mais ici comme ailleurs le temps file comme l'éclair et ç'est bon de se poser pour y penser et essayer d'en tirer le meilleur sans trop se prendre la tête.

A très bientôt dans la cuisine ;-)

Posté par tulipette à 04:26 PM - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mercredi 18 mai 2016

Trouvailles du marché

S'il y a une chose que j'apprécie particulièrement ici c'est d'aller au marché. Je sais que nous avons aussi des marchés en Belgique mais je n'y allais jamais avec la même régularité qu'ici. Ici il n'y a qu'à choisir le jour de la semaine qui nous tente et invariablement il y a en a un pas loin. La météo fait aussi partie du plaisir. Evidement plus sympa de partir en tongues le panier sous le bras qu'emmitouflée dans un manteau même si c'est un peu cliché. Les jours de mistral, l'écharpe est plus que bienvenue ;-)

IMG_6012IMG_6013

Généralement j'y vais surtout pour les fruits et les légumes, quelquefois je m'installe dans la longue file du vendeur de volailles ou je craque pour un bouquet de fleurs. La dernière fois j'ai ramené du thé délicieux.
Et même si nous vivons ici, je continue d'associer marché et vacances dans mon imagerie mentale. 

Si certaines échoppes n'offrent que du brol; on trouve aussi des articles originaux et de jolies créations parfois mieux qu'en boutique. Quand ma sœur est venue il y a quelques semaines nous avons passé un certain temps devant un étal de tissus habituellement absent de ce marché là. Il s'agissait de tissus indiens rangés par gamme de couleurs. L'impression artisanale les rend assez fragile (lavage à la main très conseillé) mais nous avons quand même craqué pour quelques coupons. Les bleus étaient particulièrement beaux. 

Ma filleule qui était avec nous en a choisi un pour que je lui couse quelque chose, j'en ai pris un autre pour Anna et un pour moi. C'est ainsi que j'ai retrouvé ma machine à coudre. Sur base d'un modèle de robe d'un livre japonais j'ai cousu une robe pour Anna, une tunique pour ma filleule et, pour qu'elle ne soit pas déçue, j'ai fait la même robe à sa sœur avec un tissu vert de mon stock. 

Les poupées ont eu aussi droit à leurs petites créations. Ma filleule Jeanne est repartie avec sa blouse avant que j'ai le temps de la photographier, j'ai terminé la robe de sa sœur après leur départ et l'ai envoyée par la poste, Anna a eu le temps de jouer les modèles pour sa cousine. Quant à moi, je ne sais pas encore ce que je vais me faire avec mon coupon mais je sais que j'ai aimé retrouver la coupe et la couture.

IMG_5983IMG_5985IMG_5986

Posté par tulipette à 10:09 AM - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
lundi 9 mai 2016

Concentré de bonheur

Je crois que l'humeur de ce matin est générale, pas envie de retomber dans le quotidien, pas envie de retourner à l'école après cette jolie parenthèse. 
Samedi en fin d'après-midi, nous avions un peu le moral dans les chaussettes quand ma sœur et sa tribu ont repris la route vers le Nord. Nous avons savouré chaque moment de cette semaine tant attendue mais ça a quand même passé trop vite. 

J'ai envie d'y replonger encore un peu histoire d'y puiser l'énergie jusqu'aux grandes vacances. IMG_5651IMG_5659oppedelev
La dernière fois qu'ils étaient venus, c'était pour nous donner un gros coup de mains dans les travaux. Dans la chaleur de juillet, nous avions bien ri mais beaucoup travaillé. Cette fois nous avions envie qu'ils en profitent. Ça a commencé par une balade dans le vent un peu froid à Oppède le Vieux, si proche et toujours si magique.

IMG_5700IMG_5710
Nous avons pris de la hauteur le lundi au Mont Ventoux après une balade sur le joli marché de Bédoin.  IMG_5724IMG_5750
La température grimpait au fil des jours et mercredi les cousines, quand même pas très frileuses, se sont jetées à l'eau.

Dans la soirée, nous avons préparé des pizzas maîtrisant toujours un peu mieux le feu et la cuisson tout en refaisant le monde en surveillant le tout ;-)IMG_5770
Par la fenêtre je vois le Luberon où nous grimpions jeudi. Le calme de la maison peut m'apaiser quelquefois mais me déprimerait plutôt ce matin. Néanmoins en écrivant ce billet, j'apprécie notre chance de pouvoir vivre tout ça et de le partager avec ceux qu'on aime.IMG_5814IMG_5865
Dans l'après-midi du même jour une partie de la troupe est retournée à la ferme aux papillons déjà visitée il y a un mois avec la famille du meilleur ami de Paul. Nous avions trouvé la visite intéressante mais sous le ciel gris de début avril, nous avions vu peu de papillons. Cette fois, ça volait dans tous les sens. Nous avons découvert d'autres espèces et reçu des informations complémentaires qui nous ont donné l'envie d'y retourner encore. Samedi avant le départ mes nièces m'ont dit toutes les deux que cette sortie avait été leur préférée de la semaine. 
IMG_5881
Vendredi, j'avais une grosse envie de voir la mer et nous avons pris la direction de la Camargue pour nous poser quelques heures à Saintes-Marie-de-la-Mer. Nous avons eu un peu de mal à trouver une table pour 11 en terrasse, nous avons opté par dépit pour un resto pas très attirant mais où la bonne surprise venait des assiettes. 
IMG_5889
Ensuite direction la plage où chacun trouve son bonheur et où avec les années qui passent il y a même moyen de lire ;-)
Bien que, cette fois, j'ai plutôt opté pour la sieste après avoir terminé un roman prenant à près de 4h00 du matin!

IMG_5891
Samedi arrivait déjà, dernier bbq, dernier plongeon mais la promesse de recommencer bientôt.IMG_5969
Merci pour ces magnifiques moments. C'est l'heure de remettre un peu d'ordre tout en rassemblant ici et là quelques petites choses oubliées par nos invités. Comme pour se mettre au diapason de mon humeur, le ciel est un peu plus couvert, le vent un peu plus fort.

Mais la semaine passera sûrement plus vite qu'on ne le pense pour nous amener à un autre long w-e.

Posté par tulipette à 09:56 AM - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
jeudi 21 avril 2016

3 semaines plus tard

Ça fait une éternité que je ne me suis plus posée ici.
Le temps passe vite en général mais qu'il me semble long celui de la guérison de cette fichue tendinite de l'épaule.
Me tenir assise devant cet ordi doit être limité au risque de relancer la douleur.
Du coup très peu de visites chez les autres mais quand même un pied dans les nouvelles grâce à IG. 

IMG_5269IMG_5278

Cette fenêtre restant ma préférée je profite de cette semaine de rentrée pour trier un peu les dernières photos et faire un petit bilan des semaines passées.

Nous en étions restés à ceui qui avait eu 10 ans et l'heure était à l'excitation avant la surprise que nous lui préparions depuis des mois. Pardon à celles qui ont posé la question et à qui je n'ai même pas répondu.
Cette surprise c'était la venue de son meilleur ami Clément, celui qui est son inséparable et qui n'arrive à la cheville de personne d'autre dans son cœur.

IMG_5282

Alors voilà, ce dernier vendredi avant notre congé (c'était déjà mi parcours pour les belges), il était prévu qu'il soit là avec moi pour aller chercher Paul à l'école. Le blocage des autoroutes belges par les camionneurs ayant coincé ses parents pendant 3 heures, ça n'a pas été possible. Mais vers 17h00 quand leur voiture blanche a franchi le portail et que Paul l'a immédiatement reconnue je peux vous dire que j'en avais des frissons et la larme à l'œil.

Clément pensait aller ailleurs dans le Sud et pour lui aussi c'était une vraie surprise. C'était merveilleux de les voir se retrouver surtout quand ils ont compris qu'ils allaient passer 4 jours ensemble.

Pour nous aussi c'était du bonheur puisqu'au fil du temps les parents sont devenus amis eux aussi. La météo n'a pas été franchement à la hauteur mais ça n'a pas gaché nos retrouvailles et le plasir de les accueillir dans notre petit nid. Un tour à Cassis, un bon repas en terrasse, une promenade dans les calanques. Du vélo pour les papas qui partagent cette passion. Le joli marché de Bédouin pour les filles et la montée du Ventoux pour les garçons. Une visite d'Avignon très rapide sous la pluie et du coup la découverte d'une ferme à papillons une des rares visites à faire au sec ce jour là.

IMG_5333IMG_5361

C'était déjà l'heure de se quitter, ils sont repartis un peu plus au Sud et nous avons repris la route du Nord le temps de fêter encore notre 10 ans avec son parrain et sa marraine. Merci maman pour l'aide aux préparatifs, toujours pas simple avec un seul bras.

IMG_5538IMG_5530 

Une semaine plus tard, après avoir revu quelques amis, nous étions de retour dans le Sud pour accueillir une autre famille d'amis venus cette fois d'un autre coin de France.

Beaucoup plus de chance avec la météo. Nous avons pu faire une belle promenade dans le Luberon sensiblement la même que notre toute première rando de septembre.

IMG_5555IMG_5564IMG_5566

Et les plus courageux ont plongé dans la piscine... Inutile de préciser que je n'en fais pas partie.

IMG_5583 

Un autre petit tour à Avignon, rien à voir sous le soleil.

IMG_5598IMG_5605

La journée s'est terminée par une autre soirée pizzas, nous améliorons les techniques de cuisson et de façonnage au fil de nos essais.

 IMG_5616

Avant qu'ils reprennent la route nous avons fait un petit tout au marché des producteurs locaux qui a repris depuis quelques semaines. Je n'ai pas résisté à ce beau bouquet de lilas.

 Beaucoup d'amitié et de visites ces dernières semaines, ça bouge.

Le printemps est bien là, certains jours ont même un goût d'été.

 

 

 

Posté par tulipette à 06:58 PM - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

jeudi 31 mars 2016

Celui qui a eu 10 ans

Je ne peux pas quitter mars sans laisser ici une trace pour celui qui a eu 10 ans le 22 du mois. A quelques jours près, il serait né en hiver et je n'aurais pas un enfant par saison. J'aime bien cette idée d'avoir un enfant pour chacune des saisons.

Paul, mon enfant du printemps est sans aucun doute le plus sensible, aussi fragile que les jeunes feuilles qu'on découvre sur les arbres du jardin à cette période. 

paul 10 ans

 

Il est bien triste que la date de ses 10 ans corresponde à celle des attentats qui ont frappé son pays adoré. Ce pays qu'il regrette tant, auquel il pense si souvent l'empêchant d'avancer dans sa nouvelle vie. Ce n'est pas évident de le voir comme ça, souvent un peu résigné sans être vraiment malheureux pourtant.

Devant cette situation, on a envie de faire tout ce qu'on peut pour le rendre heureux. Le jour de son anniversaire il a eu la chance d'avoir papy et mamy pour partager ce moment. Et demain, ah demain, je n'ose y penser tellement je me réjouis de la méga surprise qu'on lui réserve... ;-)

Posté par tulipette à 05:47 PM - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
samedi 5 mars 2016

La fête des 8 ans avec les copines de Provence

Aujourd'hui, nous avons organisé notre premier anniversaire dans le Sud. Anna avait invité 6 copines et même si ce fut vraiment laborieux d'avoir les réponses pour cette fête; 5 ont répondu à l'appel et c'était une très chouette après-midi.

Nous n'avions rien de prévu, en partie parce-que je ne savais pas trop si elles seraient 3 ou 6 et en partie parce-que je ne savais pas trop quoi faire. Mais hier, j'ai un peu cogité pour trouver une idée sympa à soumettre à Anna. Jouer avec les copines c'est bien mais je trouve qu'une fête d"anniversaire doit être marquée par un petit plus. 

J'ai fait un tour sur Pinterest et ai trouvé l'idée dans mon tableau "kids". Un atelier tissage, j'avais tout sous la main et en plus c'est tendance ;-)

IMG_5134
Vendredi soir, Anna a préparé notre indétrônable gâteau aux petits-beurre. Et ce matin j'ai préparé des métiers à tisser prêts à l'emploi en carton. Le tissage est une activité qui complète parfaitement celle du tricot avec les restes de laine qui traînent. 

IMG_5137IMG_5141IMG_5158
Le papotage intensif des miss autour de la table a un peu ralentit le travail mais je crois qu'elles ont aimé ;-) Seule l'une d'entre elles est repartie avec son projet fini suspendu sur un bout de branche d'olivier. Les autres sont reparties avec le travail en cours et pourront le terminer à la maison et le réemployer aussi si elles le souhaitent. 

IMG_5145
Le temps a passé très vite, c'était déjà l'heure des cadeaux et du gâteau. Avant de manger, j'ai aimé le moment où elles ont répété en cœur Le Corbeau et le renard appris en classe mais encore plus la version transformée avec le maître "Le corbillard et le rendement" dans le cadre du pintemps des poètes organisé au village une bonne partie du mois de mars. 

IMG_5147IMG_5153
Un beau moment pour Anna et pour nous qui l'avons trouvée si épanouie au milieu de ses nouvelles amies.

Posté par tulipette à 10:05 PM - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
mardi 1 mars 2016

29 jours

Faute d'avoir écrit des billets réguliers, je profite de ce premier jour de mars pour revenir sur celui de février un peu comme chez elle.

Ça avait commencé par une sortie du dimanche à Arles, en fait je triche un peu ça c'était fin janvier.

IMG_4770IMG_4786
Arles faisait partie des villes visitées lors de nos toutes premières vacances à deux. Ça faisait bizarre d'y retourner avec nos enfants, les souvenirs d'un été chaud il y a bien des années dans la tête et se retrouver là avec les arènes pour nous seuls. Si la foule des touristes dont on fait partie peut parfois gâcher le plaisir des visites, le désert des rues d'un dimanche d'hiver avait quelque chose d'un peu gloque. Si on a aimé le jeu de la lumière sous les arcades, cette sortie n'a pas été un coup de cœur. On a de loin préféré la rando du dimanche d'après dont j'ai déjà parlé ici et qui marquait vraiment le début du mois. IMG_4896

Il n'y a évidement pas que les sorties du dimanche mais elles me mettent souvent du baume au cœur quand les semaines sont parfois un peu tendues. Etre convoquée au collège pour parler du cas de mon fils, c'est déroutant. Avec le recul on pouvait sand doute imaginer que son caractère fonceur allait aboutir à un ado tout ce qu'il y a de plus stéréotypé pour ne pas dire pénible mais d'abord je ne pensais pas que ça irait si vite et ensuite que je me sentirais aussi désarmée.

IMG_2724
"Restons positifs", me dit mon mari, je dois dire qu'il y arrive mieux que moi. Mais cette semaine là c'est moi qui ai proposé de clôturer la semaine par une sortie bowling et ça faisait plaisir de voir que même les moins chauds se prenaient au jeu. A refaire ;-)

IMG_4951
C'était déjà le moment d'entamer les vacances d'hiver et je dois dire qu'on prend très facilement goût à cette période doublée par rapport à la Belgique. Pour Paul, ça n'a pas trop bien commencé avec une méchante entorse le jeudi et un plâtre pour les deux semaines du congé! Il gardait malgré tout le sourire et était même plutôt fier de montrer son pied à la famille mais aussi très soulagé de se le faire enlever. Il avait peur que ça gâche ses retrouvailles avec son grand ami Clément mais ces deux là s'aiment tellement que ça n'a rien changé à l'affaire ;-)

IMG_2747
Nous sommes, comme à chaque congé, remontés dans le Nord un mardi de vent et de pluie. Seule au volant avec les enfants, le chat et le chien, j'étais ravie d'arriver et d'être accueillie par la famille de Clément pour un repas convivial. Cette fois, j'ai pris le temps de voir mes amies et j'ai savouré chaque soirée resto passée avec l'une puis avec les trois autres. 
Nous avons aussi profité de notre passage belge pour réunir la famille et fêter les 12 ans d'Henri et les 8 ans d'Anna ravie de retrouver ses cousines et amies.
IMG_5004IMG_4979
Même s'il fait semblant de dormir, il y a quelque chose d'apaisant à regarder Arsène qui d'habitude ne tient pas en place.

IMG_5037

Et nous sommes revenus dans le Sud. C'est étrange comme on s'habitue à ce rythme. J'étais tellement attachée à notre nid belge que je ne pensais pas ressentir le même sentiment d'être chez soi en rentrant ici mais finalemet on y a mis tellement de nous que je me sens aussi bien au Nord qu'au Sud. Au Nord, il y a la chaleur des liens et au Sud celle du soleil ;-)

IMG_5055
A peine étions nous là que les travaux de réfection de la toiture ont commencé et dans la cuisine mon homme a posé les zelliges commandées et récupérées à Bruxelles. Même si le résultat est beau, je reste un peu déçue de ne pas avoir eu la couleur que nous voulions au départ. On nous a assuré que la teinte était proche de celle commandée mais franchement il faut chercher le bleu... Bref tanpis, il y a pire...

IMG_5058
La semaine de congé s'est terminée sous un soleil magnifique, nous avons étrainé la nappe "vive l'été" Kitsh Kitchen et manger dehors d'un premier pain saucisse au bbq. Depuis le froid est revenu. On a parfois l'impression de passer d'une saison à l'autre du jour au lendemain. 

IMG_5075IMG_5093
Anna qui avait été invitée à un premier aniversaire il y a quelques semaines a lancé ses propres invitations. C'est pour samedi et apparemment, c'est universel, les gens ont du mal à répondre ;-) 


Février s'est bien terminé par un magnifique w-e ski à quelques heures à peine de la maison. Ça nous a fait un bine fou après le w-e d'avnt où nous avions taper sur le clou dans la maison et dehors.
C'est imparable, à chaque fois, que mes enfants se retrouvent entre eux et rien qu'entre eux, les liens de la fratrie se renouent. Et c'est ce que j'aime le plus dans les vacances. 
Cette énergie qui les unit me donne de l'espoir et me permet de relativiser la période de l'adolescence à passer...

IMG_3554

Avec mars qui commence, nous entamons notre septième mois en Provence. Nous avons mis notre maison en location pour une partie de l'été, il ya  encore de la place si ça vous tente ;-) Nous avons encore un tas de projets en cours pour embellir le jardin et plusieurs visites programmées pour partager notre expérience avec nos amis et familles. Même si le vent glacial du jour nous transperce on sent le printemps arriver et l'envie de passer du temps dehors. 

Posté par tulipette à 08:30 AM - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
jeudi 11 février 2016

Celle qui a 8 ans

8 ans

 

Elle est la fougue, elle est le feu. Elle est le charme et la tendresse aussi. Elle est forte et fragile à la fois. Elle est ma seule fille et j'aime la voir grandir même si parfois je voudrais que le temps file moins vite. Comme il est doux ce moment de l'enfance où on aime encore se déguiser mais où on peut déjà tenir une conversation sérieuse et émettre des idées. 

Son plus grand regret est de ne pas avoir de sœur mais malgré les disputes, elle tient à ses frères. Il n'y a qu'à la voir attentive à aider Paul qui se déplace avec des béquilles en ce moment ou se demander où est passé son grand frère qui change tellement en entrant dans l'adolescence au point qu'elle ne veuille pas, elle, devenir ado!

Bon anniversaire ma chérie. 

Posté par tulipette à 07:59 AM - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
lundi 1 février 2016

La dernière de janvier

C'était plutôt savoureux de recevoir les photos de la grisaille belge samedi alors que nous prenions notre premier repas de l'année dehors. Beaucoup de locaux nous disent qu'il fait môche cet hiver, pas à cause du froid mais à cause du peu de luminosité. Nous sommes vraiment mal placés pour juger, de notre point de vue il fait beau ici et on ne peut s'empêcher de penser qu'ils souffriraient de déprime s'ils devaient passer un hiver chez nous ;-)

Un peu comme chaque w-e tant que nous n'avons pas terminé les travaux, samedi c'était boulot et dimanche c'était promenade. Je dois dire que je commence à vraiment saturer de tenir mes pinceaux même si le travail fini représente une grande satisfaction.

Je reviendrai plus tard sur la balade de dimanche dernier à Arles qui nous a finalement moins plu que les randonnées dans la nature.

Hier, nous sommes partis du beau village de Goult que nous visitons pour la deuxième fois dans le calme plat des ruelles en hiver. 

IMG_4861IMG_4863

Nous suivons la promenade 17 du même guide que le 10/01. 6,5 km annoncés pour une durée estimée de 2h30, niveau facile.
On a fait un peu plus long suite à une mauvaise direction au départ. Pas toujours évident de trouver le balisage. 

Des murs de pierres, des bories, des escaliers jalonnent cette promenade contrairement à la nature plus brute parcourue le 10/01.

IMG_4866rando3101IMG_4878IMG_4879IMG_4881IMG_4886IMG_4892

 

A mi parcours, nous avons goûté d'une dernière galette des rois.

IMG_4895IMG_4896IMG_4903IMG_4916

 

Belle semaine

Posté par tulipette à 11:02 AM - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :