Le temps file comme à son habitude, et déjà dans la tête je fais mes caisses pour le retour au pays. Incroyable que nous arrivions déjà au bout de deux années de vie ici. 
Pour revenir en quelques mots sur notre expatriation, nous savions dès le départ que ce serait pour deux ou trois ans. Nous avons pris la décision de repartir parce-que ça s'y prête mieux au niveau des équivalences scolaires pour la rentrée prochaine.

Ces derniers mois nous avons moins bougé, bien installés que nous étions dans cette maison que l'on a totalement apprivoisée. Nous en avons perdu l'énergie de la découverte mais ces derniers w-e, sans doute parce-qu'on sent la fin approcher, nous avons fait de chouettes excursions qui étaient dans un coin de nos têtes depuis quelque temps.

20 mai - jeudi de l'Ascencion

Nous pensions partir deux jours près des Gorges du Verdon mais ne trouvant pas d'endroits où loger pour 6 à la dernière minute, nous nous sommes contenté d'une grande journée et c'était déjà super. Après tout ce n'est qu'à une centaine de kilomètres sur des routes aux paysages fabuleux, dommage que ça soit aussi sinueux et qu'il y ait eu 2 malades avant l'arrivée ;-) C'était moins une pour moi aussi mais une fois dehors ces petits désagréments ont été vite oublié.

P1060579

P1060613

P1060623

P1060646

P1060655

Nous sommes arrivés vers 10h00 à Esparron de Verdon où nous avons loué un petit bateau à moteur sur lequel nous avons emmené notre pique-nique. Nous avons passé 3 heures sur l'eau entre baignades, escale pour manger et bonheur pour les yeux. On a vraiment adoré. Ce n'est pas si souvent qu'on trouve une activité qui convienne aussi bien à chacun.

P1060660P1060665

De là, nous sommes allés au lac de Saint-Croix qui fait paraître celui d'Esparron tout petit. Sans doute parce-que nous avions été tellement charmés le matin, ça nous a moins séduit mais les paysages sur la route valaient la peine. 

P1060704

P1060705

 

Et pour finir nous avons terminé la journée au village perché de Moustiers Sainte-Marie sur les hauteurs par rapport au lac de Sainte-Croix où nous avons trouvé non sans mal une terrasse pour manger le soir. 

P1060708

 

 

30 mai - fête des mères française

Pas toujours facile de décider les enfants pour une randonnée mais comme c'était la fête des mères, ils n'avaient pas le droit de dire non, ni de râler ;-) 
Il faisait tellement chaud, qu'à vrai dire, c'est moi qu'il a fallut motiver. Mais pour ça je peux toujours compter sur mon homme qui a du mal à rester inactif. Cette fois nous sommes allés beaucoup moins loin et nous avons pris le départ d'une boucle entre l'Abbaye de Sénanque, visitée sous la pluie en mars avec mes parents, et le village classé de Gordes.

P1060755

 

La balade n'était pas très longue mais vraiment belle. Le village de Gordes a la particularité d'être entouré de nombreux murs en pierres sèches qui sculptent le paysage.

P1060771

P1060784

A l'arrivée de la première étape, on a eu droit à la célèbre vue du village perché de Gordes, une vue qui nous est devenue tellement familière que je ne l'ai même pas photographiée. Arrivés dans les rues nous avons été attiré par une série de grandes affiches en noir et blanc représentant des scènes passées de la vie provençale. Elles étaient une invitation à l'expo de Hans Silvester "C'était hier" au château. Les photos occupaient un des étages et nous en avons profité pour visiter ce château devant lequel nous sommes souvent passé sans entrer. Une pause glace plus tard et nous reprenions la route.

P1060763

A l'arrivée finale nous avons débouché de la forêt à l'arrière de l'abbaye profitant ainsi d'un point de vue inabituel, découvrant aussi de loin le magnifique potager des moines.

P1060789

 

Dans quelques semaines je retournerai à Sénanque pour voir de mes yeux la photo de carte postale avec le champ de lavandes en fleurs à l'avant plan. L'année dernière, avec tous les travaux pour la préparation de la maison l'été je n'ai pas eu l'occasion de voir les lavandes en fleurs et cette année je ne veux pas les râter que ce soir à l'abbaye mais aussi ailleurs.

 

3 juin - le samedi d'un autre long week-end

Et la dernière balade remonte à hier. Encore une rando longtemps rêvée réalisée. Merci d'ailleurs à Cécile qui en venant en vacances près de chez moi à Pâques a été comme un rappel d'une partie des visites que je voulais faire. 

P1060823

 

Depuis la gare de Niolon, nous avons marché une bonne heure au bord de la falaise, le bleu, le turquoise toujours dans un coin de l'oeil pour atteindre la calanque de l'Everine et son eau si clair.

Alors biensûr, nous n'étions pas seuls un dimanche de long w-e mais chacun était là pour passer un bon moment et nous nous en doutions bien au départ. J'ai adoré ce bain de mer tout frais qui laisse une péllicule de sel sur la peau mais pas la sensation collante d'une plage de sable. Encore un pique-nique savoureux et le bonheur de faire plaisir à tout le monde, c'était une chouette journée.

P1060824

P1060839

P1060845

P1060849

 

Plein de bons moments de quoi nous remplir la valise de souvenirs précieux et nous donner l'énergie de bichonner jusqu'au bout chaque détail pour les locataires de l'été.

Et nous, chanceux que nous sommes, nous reviendrons aussi.